Game Over

game over

La suite des aventures, ce sera sur tout-sur-google-earth, forum francophone consacré aux découvertes avec Google Earth.

~~~~~~~~

Je remercie pour leur visites :

==> le robot Google (très actif !)
==> le robot Yahoo (je ne savais même pas que Yahoo existait encore)
==> plein d’autres robots (le vingt-et-unième siècle sera robotique ou ne sera pas)

~~~~~~~~

Je remercie pour leurs commentaires :

==> obidukasaku et ebasifqqui qui ont essayé à maintes reprises de prendre soin de ma virilité en me proposant des petites pilules bleus (mais en Savoie, on a beaucoup mieux : un coup de génépi et ça repart !)

==> Samantha, qui m’a envoyé un message chaleureux… pour que je m’abonne contre deniers sonnants et trébuchants a son annuaire de blog.

Heureusement, il y a eu Eiffel65, que j’embrasse. Il reste des humains désintéressés sur la planète, c’est déjà ça.

Faire le zouave sur la Seine

Depuis 1858, le Zouave du pont de l’Alma regarde couler la Seine.

48°51’49.70″N 2°18’7.39″E
zouave11

zouave 2

Il est l’indicateur des crues : les pieds dans l’eau, c’est le signe du début de la crue. Au delà, il y a du soucis à se faire.
zouave

En 1910, le zouave a eu de l’eau jusqu’aux épaules… et les parlementaires sont allés à l’Assemblée Nationale en barque !
Paris_inond_1910_zouave
www.lejdd.fr

Lors de la reconstruction du pont entre 1970 et 1974, le Zouave est déplacé, alors que ses coreligionnaires sont déplacés sur d’autres sites : le Chasseur à pied à la Redoute de Gravelle (Paris), l’Artilleur à la Fère (Aisne) et et le Grenadier à Dijon (Côte d’Or).

Lors de la crue de la Seine de juin 2016, l’eau est montée jusqu’à la hanche.
Zouave_Pont_de_l'Alma_Seine_6m05_(6)
wikipedia.org/Zouave-du-pont-de-l’Alma

Mais lors des travaux de construction de l’actuel pont, le Zouave a été rehaussé d’une quarantaine de centimètres. Difficile, dans ces conditions, de faire un parallèle avec les photos de 1910.

2048x1536-fit_zouave-pont-alma-3-juin-2016-alors-seine-atteint-609-23h00
www.20minutes.fr

Carte postale du Viêtnam

La baie d’Along, ensemble de collines karstiques avec les pieds dans l’eau, jadis refuge des pirates qui écumaient la Mer de Chine, puis refuge du Việt Minh lors de la Guerre d’Indochine… et aujourd’hui, tiroir caisse d’un pays (et on comprend pourquoi !).

baie d'along
20°52’14.86″N 107°13’27.89″E

Ambiance mer du sud.
16959457
panoramio.com/16959457

Pour des photos en pagaille de la baie d’Along, je vous conseille lovethesepics.com.

Un oranger sur le sol irlandais…

L’Irlande, je l’imagine pluvieuse, mais pas nécessairement très froide.

Or, sur les rives du Carlingford Lough, bras de mer formant la frontière entre l’Irlande du nord et la république d’Irlande…
irlande

… alors qu’on a les pieds à zéro mètre d’altitude, on se retrouve dans une ambiance digne des Highlands d’Ecosse.
irlande 2
54° 5’42.91″N 6°15’48.94″W

De la neige en Irlande ? Il ne manquait plus que ça !

Certes, la neige n’est pas très abondante, mais l’ambiance est au rendez-vous.
irlande 3
54° 4’12.99″N 6°16’20.42″W

Les cadors on les retrouve aux belles places, Nickel

Nickel, ce n’est pas juste le fameux métal non-ferreux blanc argenté. C’est aussi un ville russe, à l’extrême nord-ouest de ce pays-continent.

Nickel se situe à 1500 km de Moscou, à un peu plus de 300 km au nord du cercle polaire, 7 km de la frontière norvégienne… et 6000 km de Vladivostock !

69°24’44.00″N 30°13’13.20″E
nickel

La région est une prise de guerre de Staline. Si la Guerre d’hiver et la Guerre de continuation vous sont inconnues, un petit tour par ici vous permettra d’y voir un peu plus clair.

En résumé, la région est revenue officiellement à la Finlande (nouvellement indépendante) en 1920. Et le plus important filon de nickel du monde y a été découvert en 1921. Staline a flairé le coup, et 20 ans après, a fini par mettre la main dessus. La cité minière de Kolosjoki a alors été renommée Nickel (Ни́кель en russe).

nickel ge

Cette région est connue aujourd’hui pour être l’une des plus polluées d’Europe. La nature sauvage du Grand Nord a en effet subi les conséquences d’une exploitation sans garde-fou. La pollution dégagée par les usines (dioxyde de soufre et poussières de nickel) a fait péricliter la forêt boréale. Et dans un environnement sévère où la végétation vit au ralenti, il est bien difficile de revenir en arrière.

Tout autour de Nickel, la végétation est rare, le sol est à nu.
nickel ge échelle

nickel sv
69°25’38.97″N 30°28’35.35″E

Le souci, c’est que la société Norilsk, exploitante du site, a décidé d’augmenter sa production. Et contrairement à ce qu’il se passe en Nouvelle-Calédonie, il n’y a personne dans ce désert glacé pour faire respecter les normes anti-pollution…

Image trompeuse : le désert présenté sous un angle « bout du monde » n’a rien de naturel.
40729330
panoramio.com/40729330

Sur les traces de Rasta Rockett

Lors des Jeux olympiques d’hiver de 1988, les compétitions de bobsleigh ont accueilli du beau monde : à côté des cadors de la discipline (allemands de l’Est et soviétiques), on note la participation du prince Albert de Monaco, de deux équipes des Îles Vierges des États-Unis, une équipe des Antilles néerlandaises. Mais l’équipe hors norme qui a laissé la trace la plus durable, c’est l’équipe de bob à quatre de la Jamaïque, immortalisée par le film Rasta Rockett.

rasta-rocket-1993-06-g
http://toutlecine.challenges.fr

rasta-rocket-1993-05-g
http://toutlecine.challenges.fr

Les « exploits » de cette équipe venue des mers chaudes se sont déroulés sur la piste du parc olympique de Calgary.

51° 4’47.25″N 114°13’11.94″W
rasta piste

rasta piste 2

Le bob, c’est un sport où il n’y a pas d’échappatoire : lorsque tu te lances, tu ne peux t’arrêter qu’en bas. Et quand on voit les virages qui attendent les compétiteurs, il faut vraiment avoir le cœur bien accroché.

76583530
panoramio.com/76583530

L’Amazonie, c’était une forêt impénétrable…

Elle est considérée comme le poumon de la Terre.
Des explorateurs s’y sont perdus et n’ont jamais réapparu.
Des peuples autochtones, acculés par l’avancée de l’homme civilisé (sic), ont sans doute disparu avant d’avoir été découverts.

L’Amazonie ne va pas bien, elle est grignotée de toutes parts… et personne n’a la solution pour que la situation se stabilise.

Petit voyage du côté de Alto Paraíso, au sud-ouest du bassin amazonien, à 200 km de la frontière avec la Bolivie.
9°41’16.39″S 63°27’15.83″W
Alto Paraíso

1975 : l’enfer vert, mais plus pour longtemps. On ne va pas tarder à ouvrir une mine.
Alto Paraíso 1

1989 : la colonisation est en marche accélérée. La mine attire les convoitises… et les colons.
Alto Paraíso 2

2001 : l’odysée de l’espace forestier grignoté continue.
Alto Paraíso 3

2008 : la rivière située à l’ouest, longtemps restée la limite de la colonisation, est dépassée.
Alto Paraíso 4

2013 : encore un petit effort, il reste des arbres encore debout !
Alto Paraíso 5

Évidemment, on pose le zoom sur un territoire fort petit et on en tire des conclusions peut-être hâtives. Sauf que ce genre d’espaces mités et gangrénés sont généralisés sur les pourtours du bassin amazonien. Je cherche d’ailleurs des espaces qui seraient revenus à la forêt après une période de colonisation. Mais pour l’heure, j’ai fais chou blanc. Toutefois, je ne désespère pas de mettre la main sur cette vision d’avenir.

1 2 3 13